• Située sur la commune de Bananier (appartenant à Capesterre-Belle-Eau), juste après St Sauveur, pour découvrir l'anse Salée, il faut tourner au niveau du panneau indiquant le Poyo Surf Club. Un petit parking permet de se garer au bord de la plage.

    Première particularité, cette plage est une plage de sable noir.

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

    Ce sable est particulièrement doux et fin mais assez dur. Et attention quand le soleil tape fort, ce sable devient alors extrêmement chaud !

    Cette anse offre, du fait de la couleur de son sable, un paysage assez étrange.

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

    Deuxième particularité, la mer à cet endroit est très agitée. Et pour venir sur cette plage, il faut aimer se baigner dans les rouleaux !

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

    Et vous devinerez que cette plage fait dorénavant partie de nos plages préférées car les gars s'y éclatent (le papa et la maman, oui oui la maman aussi !!) Il faut dire que pour les plus jeunes, cette plage permet de s'amuser dans les vagues en ayant toujours pieds. Et pour les grands, les plus grosses vagues au large permettent de surfer ou bodyboarder ! Donc tout le monde y trouve son compte !!

    Cette anse permet aussi de pique-niquer soit sous le seul carbet...

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

    Ou bien, directement sur la plage, à l'ombre des palmiers...

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et il reste encore la solution du restaurant qui donne directement sur la plage. Nous ne l'avons pas testé donc je ne peux pas vous dire ce qu'il vaut...

    La grandeur de l'anse permet aussi à certains de pratiquer d'autres activités comme le cerf-volant.

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La plage est très bien entretenue, très certainement grâce à l'intervention quotidienne des membres du Poyo Surf Club. Et par temps clair, on a une superbe vue sur les Saintes qui semblent si proches.

    Alors même celui qui pigne car :"Y'en a marre d'aller à la plage !!"... On le retrouve où ?!!!

    Anse Salée - Bananier (Capesterre-Belle-Eau)


    8 commentaires
  • Voici l'une des plages préférées de gars : Baie Sainte-Marie. Non pas qu'ils soient à fond dans le culte de Sainte Marie en ce moment, mais plutôt en rapport au deuxième nom de cette baie : plage des rouleaux ! Car qui dit "rouleaux", dit "l'éclate dans les vagues"... Et sur cette plage, on est servi !

    Pour y accéder, il faut prendre la route de la pointe des châteaux mais tourner juste avant l'aérodrome direction la "Plantation Resort and Spa". Juste après l'hôtel, tourner à droite (il y a une croix blanche au début de la route) et aller jusqu'au bout de la route qui se transforme ensuite en chemin de tuff.

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Il y a 2 accès possibles mais nous choisissons de nous garer sur la parking face à la chapelle.

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Il faut ensuite suivre un petit chemin qui part à droite du parking pour longer la côte qui est particulièrement découpée sur cette partie de l'île. Nous sommes côté Atlantique et la mer est rarement calme... Voir jamais !!

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après une dizaine de minutes de marche, on arrive à la baie Sainte-Marie... La plage des rouleaux !

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    L'accès à la plage n'est pas très facile. Il faut descendre le long de la falaise et malgré une corde accrochée là pour nous aider, il vaut mieux jeter les planches et tout ce qui ne craint pas sur la plage et s'aider les uns les autres pour descendre les sacs.

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Quand tout le monde a atteint la plage, il ne reste plus qu'à s'éclater dans l'eau en faisant tout de même attention. L'avantage de cette plage c'est que l'on a pied très loin et que les rouleaux sont assez éloignés du bord de la plage. Cela permet aux plus grands d'aller au plus près des rouleaux et au plus petits de rester au bord où ils peuvent aussi se faire chahuter dans les petites vagues du bord.

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage des rouleaux (Baie Ste Marie)

    Les enfants commencent à être blasée quand on leur annonce qu'on fait une journée plage mais étonnement, quand c'est la plage des rouleaux, tout le monde est partant ! Et pour preuve la super vidéo de Ben...

     


    9 commentaires
  • Rando faite et refaite mais je ne m'en lasse pas. Je ne vous remettrais pas ici à nouveau l'explication pour y accéder. Vous pouvez aller sur l'article : La cascade Paradis.

    Dès que je le peux, j'adore accompagner les touristes pour leur faire découvrir ce coin vraiment sympa. Alors c'est parti ! Le temps est incertain mais rien n'arrête notre joyeuse troupe !

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    La première partie est toujours aussi facile. Les cultures d'agrumes ainsi que celles de maracudja ont l'air complètement abandonnées malheureusement. On arrive tranquillement au premier passage de rivière sans encombre.

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il y avait un fort débit de la rivière car le temps était un peu pluvieux mais cela ne nous a pas empêché de traverser. En restant bien là où le courant est moins fort, la traversée se fait sans problème !

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ça, c'est fait !! On poursuit notre chemin au cœur de la forêt humide... Surtout ce jour-là où nous avons dû nous protéger sous les feuilles des "oreilles d'éléphant" ou Alocasia !

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le deuxième passage de rivière est plus périlleux surtout qu'avec le courant, on ne va pas trop où on met les pieds... Mais on s'en est tous sorti haut la main !

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Nous arrivons trempés par la pluie à la cascade... Du coup, mouillés pour mouillés, hop on se jette dans l'eau chaude du bassin... Enfin, je devrais plutôt dire : on rentre péniblement dans l'eau glacée du bassin !

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    La pause pique-nique a été un peu perturbée par la pluie mais ça n'a pas entaché notre enthousiasme !!

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est temps de retourner à la voiture...
    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux HabitantsCascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cascade Paradis - La Grivelière - Vieux Habitants

    Merci Julien pour tes photos !!


    8 commentaires
  • La Guadeloupe ne s'appelle pas Karukéra, l'île aux belles eaux, pour rien. Elle est traversée par plusieurs rivières qui offrent, pour ceux qui sont curieux, des cascades, des trous d'eau où se baigner, des toboggans naturels... Et nous avons parmi nous un très grand curieux en ce qui concerne les rivières ! Et il a la gentillesse de nous faire partager ses découvertes.

    Nous avions donc tous rendez-vous sur les hauteurs de la Lézarde où commence notre randonnée.

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La première partie de cette randonnée se fait à travers les champs de canne à sucre, sur un chemin très facile où nous découvrons des goyaviers, des citronniers et plein de petites fleurs avec au loin, une vue sur les montagnes.

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après les étendues plates, nous atteignons le début de la forêt et le relief commence à s'élever doucement. Mais surtout, la végétation devient plus dense et plus sauvage, les balisiers énormes et les roses de porcelaine magnifiques.

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grande rivière Goyave

    Nous quittons le chemin pour faire un petit détour dans le creux de la rivière en exploration vers la baignoire enchantée, comme la baptisée notre guide !

    La grande rivière Goyave

    Mais la baignoire se mérite... Il faudra déjouer les pièges ! Et certains le feront avec plus ou moins de grâce !! Mais une chose est sûre, quelque soit le style, nous n'aurons perdu personne en route !

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grande rivière Goyave

    La baignoire est enfin là. Notre guide trouve l'eau beaucoup plus basse que lors de sa précédente visite mais il faut dire que nous sommes en carême, la saison la plus sèche. Le niveau de l'eau s'en ressent. Et la température est vraiment fraîche, mais ça n'a pas arrêté notre vaillante troupe !

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après ce petit bain revigorant, nous repartons pour découvrir notre coin pique-nique. Nous remontons sur le chemin...

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière Goyave

    Nous arrivons sur les bords d'un barrage construit pas l'homme pour faire du captage d'eau. Le site est vraiment très agréable avec un beau bassin où les enfants ont passé leur temps à sauter !

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La rivière passe sur une grille de captage où une partie de l'eau est déviée pour être récupérée et poursuivre sa route dans des tuyaux. Le trop plein retourne directement dans la rivière un peu plus bas.

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grande rivière Goyave

    C'est maintenant le moment de se restaurer dans ce cadre qui, comme le font remarquer certains, pourrait nous faire penser que nous avons été transportés sur l'île de Jurassic park ! A tout moment, on pourrait s'attendre à voir surgir un T-Rex en chasse !

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et toute cette nature exubérante donne des idées à certains...

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière Goyave

    Après avoir bien profité des bassins, des petits rapides massant, des pierres plates chauffées au soleil, il est tant de prendre le chemin du retour, qui offre encore de biens jolies surprises.

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière Goyave

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous laissons les montagnes derrière nous et revenons vers la civilisation avec avoir fait une bien agréable balade en très bonne compagnie !

    La grande rivière GoyaveLa grande rivière Goyave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  • Découverte d'une nouvelle plage... Quoi ?!! Ils entament leur 7e année en Gwada et ils ont encore des plages à découvrir ?!! Hé hé, bin oui quoi... C'est pas parce qu'on vit sur une île qu'on en a vite fait le tour, loin de là !! On a encore une multitude de coins à visiter et je vous le démontrerais encore sur ce blog !

    Cette fois-ci, je vous emmène à Petit-Havre, plage très bien indiquée juste à la sortie de Mare-Gaillard en allant vers Ste Anne. Mais nous n'irons pas sur la plage principale. Car Petit-Havre est composé de plusieurs anses.

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Anse à Jacques a l'avantage d'avoir beaucoup d'ombre, 2 carbets et très peu de profondeur d'eau : idéal pour les familles avec des enfants en bas âge. Pour les nôtres, pas assez de vagues pour s'amuser !!

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    La mer est particulièrement basse. Je ne sais pas si c'est toujours ainsi mais il n'y a pas trop de possibilité pour nager. Les herbiers sont à fleur d'eau... Heureusement, quelques baignoires naturelles permettent de se tremper les fesses !

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

    Les vacanciers ont eu l'air d'apprécier ce petit coin et on découvert quelques spécimens d'oursins blancs (chadron blanc). Ces oursins sont comestibles mais la pêche en est très réglementée. Au contraire des oursins noires, ceux-ci peuvent être tenues dans les mains sans trop de mal. On peut aussi les poser à plat sur la paume de la main et on sent alors la multitude de leurs ventouses qui s'accroche à la peau... Sensation très étrange !!

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

    Autre avantage de cette plage, il y a un point d'eau douce pour se rincer après la baignade... Super appréciable !

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Comme je vous le disais au début, cette plage possède 2 carbets : un à l'entrée (celui que nous avons occupé) et un autre un peu plus au fond de la plage. Nous étions un samedi et il n'y avait pas trop de monde sur la plage et que 2 groupes de pique-niqueurs dont nous. Pas besoin du coup de se battre pour les carbets. Je ne sais pas ce que ça donne le dimanche... Peut-être plus de monde...

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

    Mais certains diront : "La plage c'est bon un moment mais ensuite, on s'ennuie un peu... Y'a rien faire... " Alors là, le truc sympa, c'est qu'on peut allier baignade, pique-nique et... Petite randonnée !! Un chemin part directement à la gauche du carbet d'entrée de plage pour monter vers les falaises. Ce petit sentier permet de faire une boucle vers la pointe de l'anse et revenir sur la plage de Petite Havre ou directement à l'anse à Jacques. Vous nous suivez ?

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Le parcours traverse une forêt de littoral où il faut être particulièrement attentif car il n'est par rare de voir sur les branches les plus hautes des iguanes en train de se réchauffer au soleil. Mais il faut aussi garder un œil sur le sol car les racines et cailloux peuvent être de vrais pièges !!

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Après quelques minutes, on atteint la pointe qui offre du coup une superbe vue sur l'anse à Jacques et la plage tout au fond. La couleur de l'eau est magnifique !

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    De l'autre côté de la pointe, l'anse de Petit Havre avec un spot de surf qui est particulièrement apprécié vu le nombre de pratiquants ! Mais avant, on passe devant un vestige de fort ou une tour de guet... Il ne reste presque rien pour en avoir confirmation. Seul un canon complètement rouillé et peu à peu enseveli par la végétation témoigne encore d'une époque où ce site devait défendre les côtes guadeloupéennes.

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le spot est assez loin de la plage, certains n'hésitent donc pas à longer la falaise avec leur planche pour se jeter directement dans l'eau au niveau des vagues... Faut pas se louper car les vagues déferlent directement à cet endroit et poussent vers les cayes... Mais ça n'arrête pas les mordus de surf !!

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De retour vers notre point de départ, nous faisons un petit détour pour explorer la petite plage que nous voyions au loin. Et grand bien nous a pris car nous y avons fait de multiples découvertes de toutes sortes...

    On descend donc un petit sentier qui même directement à une plage pas très attractive (pas d'ombre, pas de baignade possible, peu de sable) mais pourtant, en ayant un œil observateur, la nature y offre des curiosités un peu partout.

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre première découverte : un curieux petit animal niché un peu partout sur les rocher que ce soit hors ou sous l'eau...

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Il s'agit de chitons (colle roche), petits mollusques protégés par une carapace constituée de plusieurs plaques (d'où le nom de Polyplacophora). J'ai carrément loupé ma photo de l'intérieur de l'animal donc si vous voulez le voir, allez donc sur le blog de Titi et Val !

    Un peu plus loin, Titi soulève quelques pierres dans l'eau et là, une dizaine d'ophiures tentent de vite retourner se cacher sous une autre roche ! On a tendance à les confondre avec les étoiles de mer mais non. Entre autres différences, elles peuvent, comme les lézards, perdre délibérément un bras pour détourner l'attention du prédateur. Celui-ci repoussera !

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Mais notre plus impressionnante découverte, c'est cet iguane peu vivace (peut-être pas très en forme...) que Titi a bien voulu attraper pour nous permettre de le photographier de tout près !!

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit HavrePlage de l'anse à Jacques - Petit Havre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Sur cette plage, les pierres blanches sont étranges car très souvent trouées de part en part comme si quelqu'un les avait percées à la perceuse ! Et en fouillant, Julien en a même trouvée une qui, avec un peu d'imagination, avait un petit côté macabre... To be or not to be !

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Et en fouillant bien, on a fait avec Alexis une récolte fructueuse "d'oursons" (voilà ça c'est fait !! Une langue qui fourche et hop, j'ai le sentiment que ce lapsus va me poursuivre toute ma vie sarcastic) qui ont finis en décoration à la maison. Il reste de la place pour d'autres spécimens !!

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre

    Plage de l'anse à Jacques - Petit Havre


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires